7 pratiques pour avoir de l’indépendance financière

7 pratiques pour avoir de l’indépendance financière

Jouir de l’indépendance financière est peut-être le plus grand rêve de la plupart des personnes, mais Savez-vous ce qu’il faut pour conquérir cette autonomie ? Dans le post d’aujourd’hui, nous allons vous présenter 7 pratiques fondamentales pour atteindre cet objectif.

Beaucoup imaginent qu’avoir de l’indépendance financière signifie avoir un emploi stable et bien rémunéré ou simplement arriver à faire face aux dépenses journalières. Bien évidemment, exercer une fonction permettant de toucher une rémunération mensuelle suffisante pour éviter d’éventuelles difficultés et pour faire face à vos dépenses, c’est très important. Toutefois, il faut reconnaître que cela ne correspondent pas à l’indépendance financière tellement souhaitée.

Il est vrai que l’essentiel consiste à réussir à préserver un certain niveau et une qualité de vie acceptable avec l’argent disponible, sans avoir besoin d’abandonner certains rêves et des projets, du fait de ne pas pouvoir les supporter financièrement. En d’autres termes, jouir de l’indépendance financière c’est beaucoup plus que facturer des milliers de dollars (d’ailleurs, plus on gagne, plus notre style de vie évolue et, par conséquent, les dépenses vont probablement aussi augmenter).

Il faut comprendre qu’indépendamment de combien vous touchez maintenant, pour parvenir à être indépendant, il y a toute une série de pratiques que vous devez maîtriser et notre post d’aujourd’hui abordera exactement cela.

Voulez-vous découvrir quels sont les 7 pratiques pour jouir de l’indépendance financière ?

1. Contrôlez vos dépenses

2. Utilisez des feuilles de calcul

3. Faites attention aux cartes de crédit

4. Cherchez à évoluer professionnellement

5. Pensez à des activités rentables supplémentaires

6. Établissez des objectifs acceptables

7. Apprenez à placer votre argent

Lisez ce post jusqu’à la fin et vous apprendrez ce qui est fondamental pour atteindre ce statut tellement souhaité.

1. Contrôlez vos dépenses

Comme nous l’avons dit au début de ce post, jouir de l’indépendance financière consiste à conserver une bonne qualité de vie avec ses revenus. Pour cette raison, d’ores et déjà, la première pratique à adopter est d’harmoniser vos dépenses et vos revenus.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Lorsque nous pensons à un contrôle, il y a une tendance à imaginer que nous devrons arrêter de dépenser pour ce qui semble être superflu ou qui ne sert qu’à notre plaisir personnel. Mais ce n’est pas ça que nous voulons dire.

Nous méritons tous de pouvoir dépenser une partie de ce que nous touchons avec ce qui nous fait plaisir, que ce soit manger dans un restaurant différent, acheter des nouvelles chaussures, pratiquer un hobby ou voyager. Cependant, au moment de dépenser, souvenez-vous de vos revenus.

Le calcul est toujours le même, indépendamment de vos revenus. Vous ne pouvez jamais dépenser plus que vos revenus. C’est apparemment logique, n’est-ce pas ? Mais dans la pratique, cela peut être plus difficile qu’on ne pourrait l’imaginer.

La plupart des fois, nous procédons comme suit : supposons que vous touchez 2 000,00 USD par mois. Lorsqu’on pense à utiliser cet argent pour des affaires personnelles, on considère disposer du montant global et, de ce fait, on finit par dépenser plus que le montant correct. En réalité, avant de décider combien vous avez pour investir dans quelque chose qui n’est pas absolument nécessaire, vous devez analyser vos dépenses primordiales.

Pensez d’abord aux impositions qui vont réduire le montant de 2 000,00 USD, à l’instar de l’impôt sur les revenus, des cotisations, de la contribution syndicale, etc. Après ces prélèvements, mettez de côté la somme dont vous avez besoin tous les mois pour le loyer ou le crédit immobilier, les factures d’électricité, d’eau, l’alimentation et tous les types de dépenses relatives à l’entretien de l’habitation. C’est justement le montant restant, après avoir payé toutes les dépenses essentielles, que vous devez absolument contrôler le plus strictement.

Avant d’aller faire les courses, mettez un peu de côté pour avoir des économies ou pour faire des investissements (on en parlera davantage) et définissez un pourcentage pour vous faire plaisir. Peut-être vous ne pourrez pas voyager dans 3 mois, comme vous prévu, mais, si vous parvenez à bien contrôler vos économies, le voyage pourra avoir lieu dans 8 mois ou un peu plus.

2. Utilisez des feuilles de calcul

Les feuilles de calcul sont excellentes pour voir effectivement ce qu’on a dépensé. Et pour jouir de l’indépendance financière, il est très important de savoir combien vous recevez et combien vous dépensez.

Pour ce qui est de la première pratique, il était question d’apprendre à contrôler vos dépenses. Le conseil numéro 2 est un complément du premier. Quand vous remplissez des feuilles de calcul pour organiser vos comptes, journalières, hebdomadaires ou mensuelles, cela vous permet d’avoir plus de contrôle sur votre évolution financière.

Créez un tableau avec tous les montants que vous dépensez tout au long du mois, même s’il ne s’agit que d’un simple bonbon. Quand vous parvenez à documenter tout l’argent dépensé, il est plus facile de créer des stratégies à même de vous aider à économiser davantage.

Si vous n’êtes pas sûr de combien vous dépensez tous les mois, il est fort probable que vous êtes financièrement hors contrôle et ne parvenez pas à trouver une manière de doser vos dépenses. Pour cette raison, notez bien l’ensemble de votre flux de trésorerie, même si ce ne sont que des dépenses personnelles.

3. Faites attention aux cartes de crédit

Une grande erreur récurrente consiste à penser que la limite de la carte de crédit équivaut au montant qui peut être dépensé tous les mois. Mais ce n’est pas vrai, tout compte fait, lorsque vous achetez à crédit, cela signifie que vous ne disposez pas de cet argent et qu’il faudrait le payer le mois suivant.

Un petit exemple :

Imaginez que votre gain mensuel net (après tous les prélèvements) correspond à 2 500,00 USD. Vous savez déjà en quoi il faudra dépenser cet argent et faire face à toutes les dépenses essentielles de tous les mois. Toutefois, il ne vous restera pas grand-chose pour vos dépenses à titre personnel et, ce qui reste, vous le placez ou économisez.

Pour une raison quelconque, vous avez une carte de crédit dont la limite est de 1 000,00 USD. Comme vous ne disposez de plus rien à dépenser de vos revenus mensuel, vous décidez alors d’utiliser la carte de crédit et imaginez qu’il est possible d’utiliser toute sa limite.

Le grand problème réside exactement là. Certains parviennent à contrôler les dépenses en ayant toujours en tête ce qu’ils touchent par mois, mais lorsqu’il s’agit de carte de crédit ils finissent par perdre le contrôle et dépenser des fonds dont ils ne disposent pas. Et plus vous utilisez la carte de crédit, plus les dettes s’accumulent. Et sans parler des intérêts bancaires, très élevés, ce qui augmentera encore plus votre dette.

Alors ne faites pas d’achat avec la carte de crédit par impulsion. Si vous en avez besoin, évaluez avec précision si vous aurez de l’argent pour payer la facture de la carte de crédit du mois prochain, sans devoir puiser dans vos économies.

4. Cherchez à évoluer professionnellement

Après chaque étape professionnelle réussie, nous recevons une récompense et quand celle-ci est salariale, c’est encore mieux. Alors essayez toujours d’évoluer professionnellement pour augmenter vos revenus.

Priorisez votre formation : prenez des cours qui vous aideront dans l’exercice de votre fonction (une bonne opportunité pour ceux qui n’ont le temps de suivre des cours présentiels sont les formations en ligne), participez aux évènements de votre secteur et aux séminaires de votre niche.

N’ayez pas peur des promotions ni de changer de poste. Il est toujours bon de relever des défis et cela peut être un pas supplémentaire sur le chemin de votre indépendance financière. Mais faites attention, changer de poste uniquement en vertu du salaire n’est pas souhaitable, car vous vous pouvez finir par devoir faire des choses désagréables, ce qui n’est pas du tout stimulant. (Si vous êtes découragé, nous avons un texte qui montre les 9 manières de se motiver en cas de découragement).

5. Pensez à des activités rentables supplémentaires

Vous avez du talent pour jouer d’un instrument, pour faire de l’artisanat, pour décorer des espaces ou pour une autre activité quelconque différente de ce que vous faites quotidiennement, et si vous pensiez à une activité rentable supplémentaire ?

Bien sûr, cela ne pourra pas être un poids supplémentaire dans votre routine. Pour cette raison, vous devez trouver quelque chose que vous maîtrisez déjà et qui ne représentera pas une gêne. Mais si vous parvenez à concilier une activité supplémentaire les week-ends avec vos tâches quotidiennes, vous disposerez d’une autre source de revenus à la fin du mois.

Comme vous arrivez déjà à faire tout ce qu’il faut avec vos revenus fixes mensuels, utilisez cet argent supplémentaire pour investir ou pour économiser afin de jouir de votre indépendance financière dans l’avenir (car, si vous n’avez pas gagné à la loterie, cette indépendance est peu probable du jour au lendemain).

6. Établissez des objectifs acceptables

C’est excellent de se fixer des cibles spécifiques pour atteindre nos objectifs. S’agissant d’indépendance financière, cela est aussi important.

Pensez à ce que vous souhaitez atteindre économiquement parlant, à court, moyen et long termes, mais rappelez-vous de vous fixer des objectifs qui pourront être réalisés. Vous pourrez ainsi économiser en focalisant et, au bon moment, investir votre argent dans ce que vous avez prévu, il n’y aura pas de grandes surprises. Vous êtes déjà prêt à dépenser ce dont vous avez besoin.

Mais, un facteur très important : ne perdez jamais de vue vos objectifs. Ce n’est pas parce que vous avez finalement pu voyager qu’il vous est autorisé d’arrêter d’économiser. Dès que vous aurez atteint un objectif, il faudra en créer d’autres.

Vous aurez ainsi toujours une motivation pour vous maintenir financièrement stabilisé et contrôlé, ce qui vous aidera à avoir votre indépendance financière.

7. Apprenez à placer votre argent

La dernière pratique qu’il faut mettre en place pour avoir votre indépendance financière consiste à apprendra à investir vos économies.

Il n’est pas très simple de faire des investissements financiers, mais vous devez commencer à définir comment l’argent que vous épargnez pourra être rentabilisé. Peut-être que vous préférez laisser votre argent dans une caisse d’épargne. Mais il y a des problèmes quand on commence à utiliser trop souvent les sommes épargnées.

Nous ne voulons pas dire ici comment vous devez investir vos économies, mais si vous vous intéressez à ça, cherchez des experts qui sauront vous aider à placer votre argent d’une manière rentable pour vous. Pensez toujours en tant qu’entrepreneur et cherchez de nouvelles opportunités vous permettant d’évoluer.

C’est le moment de jouir de votre indépendance financière

Comme vous l’avez vu, il est possible de jouir de l’indépendance financière et, à l’aide de ces 7 pratiques présentées, vous serez prêt à réaliser ce rêve.

Ne vous trompez pas en imaginant que votre indépendance arrivera du jour au lendemain. Nous avons déjà dit que pour que cela arrive, il faut être très concentré sur vos objectifs, savoir dépenser avec prudence et apprendre à contrôler toutes les sommes qui sont ajoutées et retirées de votre compte. Et rappelez-vous, car c’est fondamental : il faut que vos revenus soient toujours plus importants que vos dépenses.

Auriez-vous une pratique quelconque pour atteindre l’indépendance financière ? Partagez-la avec nous dans les commentaires !

Nosso site utiliza cookies para melhorar sua experiência de navegação.