Comment changer de carrière à 30 ans ?

Comment changer de carrière à 30 ans ?

Mudar de carreira pode ser desafiador, especialmente a partir de uma certa idade. Veja algumas dicas para fazer uma transição bem-sucedida.

Dès qu’on apprend à marcher et à parler on nous demande ce que nous ferons à l’âge adulte. Cette pression sociale pour révéler notre vocation vis-à-vis du marché de travail continue jusque quand nous définissons une carrière, la plupart des fois, à moins de 18 ans.

Dans l’anxiété de choisir la bonne profession et souvent pour plaire les gens de la famille, beaucoup choisissent des carrières non adaptées et sans synergie avec leurs aptitudes.

En pensant à ces personnes, nous avons sélectionné quelques conseils adressés aux professionnels qui souhaitent réaliser une transition dans leurs carrières : finalement, que faut-il considérer avant de faire un pas si important ?

Dans le post d’aujourd’hui, on parlera sur choisir une nouvelle carrière à l’âge de 30 ans. Faites attention à nos conseils et n’hésitez pas à partager ce texte avec des amis qui font face au même problème !

La vie professionnelle à 30 ans

Même s’il est peut-être un peu tôt pour une crise professionnelle, c’est assez habituel de voir des gens qui cherchent des alternatives à leurs carrières à l’âge de 30 ans, principalement lorsqu’il s’agit de la génération Y, qui a grandi avec accès à Internet et beaucoup plus branchée aux nouveaux marchés professionnels.

Cette génération a déjà un peu d’expérience sur le marché de travail, mais n’a pas encore atteint les postes de direction dans ses domaines d’intervention, ce qui peut être décourageant. Ils sont également adeptes d’idées telles que travailler de chez soi, être freelancer ou avoir sa propre affaire, car ils valorisent la liberté professionnelle.

Un autre facteur qui encourage les gens à choisir une nouvelle carrière à cet âge : beaucoup de professionnels âgés de 30 ans ou plus ont déjà constitué une famille ou envisagent de se marier et d’avoir des enfants. Donc, il y a d’autres aspects de leur vie qui attirent leur attention, parallèlement à leurs carrières, outre le fait qu’il ont un plus grand besoin d’argent et d’avoir un plan de carrière à moyen et long termes.

Si auparavant, ce professionnel acceptait de gagner moins, en contrepartie d’un apprentissage et de l’opportunité de travailler au sein d’entreprises prometteuse, aujourd’hui, la reconnaissance financière joue un rôle important dans le cadre des négociations annuelles et il commence à se préoccuper davantage avec l’équilibre entre la vie personnelle et professionnelle.

Des emplois aux longues journées de travail ou qui exigent des voyages fréquents de la part du professionnel ne sont plus la première option de ce groupe, dès lors qu’ils se sont rendus compte qu’ils voulaient rester plus de temps au sein de leur famille.

Bien évidemment, à toute règle, il y a une exception, il existe donc des professionnels âgés de 30 ans qui ne s’identifient pas avec le profil décrit ci-dessus. Mais si vous vous êtes identifié, nous vous invitons à lire davantage sur le sujet pour prendre une décision bien fondée.

Comment découvrir si vous avez besoin de choisir une nouvelle carrière ?

« J’ai 30 ans, cela signifie que je dois choisir une nouvelle carrière ? ». Pas nécessairement. Le changement n’a du sens que si vous êtes insatisfait avec vos fonctions.

D’ailleurs, il est possible que vous soyez fatigué physiquement. Dans ce cas, prendre des vacances peut suffire pour reprendre ses activités les énergies renouvelées.

Mais si vous avez repris vos activités après quelques jours de repos et ne parvenez quand même pas à vous adapter à la routine, le moment est peut-être venu de faire attention à quelques signes quotidiens.

  • Vous vous sentez valorisé au sein de votre entreprise ?
  • Avez-vous de difficultés le matin pour aller au travail ?
  • Votre travail vous apporte-t-il plus de tristesse ou de joie ?
  • Vous exercez votre profession en raison d’une pression sociale ?

Les réponses à ces questions vous aideront à définir se vous avez besoin de vacances, d’un changement de poste ou de quelque chose de plus radical, comme choisir une nouvelle carrière.

Comment se préparer à choisir une nouvelle carrière?

Être ennuyé, frustré ou insatisfait vis-à-vis de votre profession sont autant des motifs légitimes pour se demander si vous voulez effectivement travailler jusqu’à la fin de votre vie. Toutefois, nous vous assurons que chercher votre supérieur et poser sa démission maintenant n’est pas la meilleure solution.

Au lieu de faire cela, vous pouvez vous préparer dès maintenant pour que votre transition professionnelle soit réussite et que vous n’ayez pas à faire un autre changement pour les dix années à venir. Quelques conseils peuvent vous aider beaucoup à ce moment :

1. Au cours des changements, encore plus important que savoir ce que vous voulez, c’est de savoir ce que vous ne voulez pas faire.

Pensez aux activités que vous n’aimez pas exécuter quotidiennement ou à celles que vous préférez déléguer aux autres.

2. Faites une liste des tâches que vous réalisez aisément

Pour quel type d’activité les personnes demandent votre aide ? Quels sujets vous maîtrisez et aimer partager ? En faisant cet exercice, vous pourrez découvrir une nouvelle occupation qui génère des revenus et vous apporte aussi de la satisfaction personnelle.

3. Cherchez de l’aide professionnelle

Quand nous envisageons de choisir une nouvelle carrière dans nos vies, naturellement, nous avons tendance à demander des conseils aux gens de notre famille et aux amis, n’est-ce pas ?

Mais vous savez que leur opinion peut vous perturber, au lieu de vous aider ? Cela se produit parce que des personnes trop proches sont orientées par des stimulations émotionnelles et ont peur d’un échec, pour cette raison elles peuvent vous décourager.

L’idéal est de demander de l’aide à des professionnels tels que les coachs, les psychologues ou les experts en ressources humaines, qui sont plus préparés pour identifier vos potentialités et vous montrer comment vous pouvez les utiliser pour atteindre votre objectif.

4. Ne vous comparez pas aux autres personnes

Chaque professionnel a son propre parcours, indépendamment de ses aptitudes. Peut-être que la personne qui a été embauchée avec vous a eu une ascension plus rapide, en vertu de caractéristiques dont l’entreprise avait besoin à ce moment-là, mais cela ne veut pas dire que vous êtes un professionnel moins qualifié.

Croyez-nous, si vous êtes le professionnel adapté à cette fonction et si vous travaillez en étant concentré sur la satisfaction de votre client final, vous serez éventuellement récompensé.

Ce que nous voulons dire avec cet exemple hypothétique c’est que vous ne devez jamais vous comparer aux autres professionnels. En plus d’être considérée une attitude inappropriée, lorsque vous vous préoccupez des autres personnes, vous réduisez votre performance.

5. Préparez-vous financièrement

La formation dans un nouveau domaine et même la même la réinsertion professionnelle exigent du temps et de l’investissement, ce qui signifie renoncer à un certain style de vie, principalement si vous avez une famille.

De ce fait, pour ne pas avoir des surprises au moment de votre transition de carrière, vous devez être financièrement préparé. Il y a des gens qui économisent l’argent nécessaire pour rester entre six mois et un an hors du marché de travail conventionnel.

Si vous optez pour ouvrir votre propre affaire, souvenez-vous de faire l’addition des coûts d’exploitation de votre affaire et de vos dépenses personnelles.

6. Analysez le niveau d’adaptation que le changement de carrière vous demandera

Si vous souhaitez abandonner la carrière de gérant d’une grande société pour faire de l’artisanat, ce sera un type de transition. Pour abandonner la carrière d’ingénieur pour s’aventurer comme professeur à l’université, il faudra s’attendre à des changements d’une autre catégorie.

Il faut tenir compte : le changement de carrière exigera-t-il une spécialisation quelconque ? Existe-t-il quelque chose que je maîtrise déjà et qui pourra servir dans mon nouveau parcours professionnel ? Cela nous conduit au prochain point.

7. Identifiez les domaines pour lesquels vos compétences déjà existantes pourront être utiles

Bien évidemment, rien ne vous empêche de chercher une profession totalement différente de tout ce que vous avez déjà fait jusqu’à présent, mais y compris lors des changements les plus radicaux, il est possible de mettre à profit des connaissances acquises au cours de votre parcours professionnel.

Quand le professionnel identifie les compétences acquises et qui peuvent l’aider dans sa nouvelle profession, il se sent moins intimidé.

8. Organisez votre réseau de contacts

Envoyer des CVs ne servira pas à grand-chose si les personnes ne vous connaissent qu’en fonction de votre parcours professionnel et ne savent pas que vous êtes en quête de nouveaux challenges dans votre carrière. En quelques mots, c’est le moment d’activer toutes les connexions que vous avez construites dans le passé.

Pour cette raison, ne négligez jamais le pouvoir du networking. Identifiez des professionnels qui ont des valeurs similaires aux vôtres, même s’ils appartiennent à d’autres marchés. Ces contacts pourront éventuellement vous ouvrir les portes de leur entreprise.

Maintenir contact avec votre réseau est également utile pour que vous puissiez connaître les défis auxquels ces professionnels font face quotidiennement.

Una possibilité de marché : cours en ligne

Actuellement, Google traite plus de 40 mille recherches par seconde, ce qui signifie 3.5 milliards de recherches par jour. Il s’agit d’un volume considérable, n’est-ce pas ?

En vertu de cette croissance exponentielle, de plus en plus de personnes considèrent les moteurs de recherche comme une grande vitrine pour faire la promotion de leur travail.

Un excellent moyen de faire cela consiste à créer des formations en ligne. Les formations en ligne sont du matériel éducatif, au format numérique, vendus ou distribués via Internet. Vous pouvez être un excellent chef de cuisine qui a décidé de mettre ce talent au profit, en apprenant d’autres personnes les concepts de base de la gastronomie et à préparer des mets.

L’un des grands avantages de ce format relève du fait qu’il ne faut pas être professeur pour créer votre propre formation en ligne. Il suffit d’avoir des connaissances et de vouloir les partager au profit d’autres personnes. Et la bonne nouvelle, c’est possible de créer une formation en ligne à des coûts très réduits, pratiquement nuls.  

Ici dans le blog, nous avons fait plusieurs posts sur comment créer et vendre des formations en ligne, faire des scénarios pour les vidéos cours, améliorer votre aisance devant les caméras, comment faire des vidéo cours attractifs, afin que vous puissiez comprendre s’il s’agit de la meilleure option pour votre changement de carrière:

Conclusion

Choisir une nouvelle carrière exige quitter sa zone de confort, il n’y a donc pas de formule toute prête pour cela. Ce que vous pouvez faire, c’est vous préparer du point de vue émotionnel et financier pour que ce changement se déroule de la meilleure manière possible et, principalement, que le résultat soit celui attendu.

Ne désister de choisir une nouvelle carrière en raison d’une « peur du nouveau » ou parce que vous vous considérez trop vieux. Rappelez-vous des exemples célèbres, à l’instar de Leonard Cohen, Samuel L. Jackson et tant d’autres professionnels de renommée internationale qui n’ont démarré leurs carrières qu’à partir des 40 ans.

Pour conclure, ayez ceci toujours à l’esprit : aucun pas n’est définitif. Si vous faites suffisamment attention pour réaliser votre transition et préservez vos relations professionnelles les plus anciennes, les portes seront toujours grand-ouvertes si jamais vous décidez de faire demi-tour.

Auriez-vous d’autres conseils concernant le changement de carrière ? Partagez avec nous dans les commentaires !

Nosso site utiliza cookies para melhorar sua experiência de navegação.