Comment savoir si votre idée est la bonne ?

Comment savoir si votre idée est la bonne ?

Vous avez déjà une idée de cours en ligne à produire mais vous ne savez pas si cette idée peut fonctionner ? Vous souhaitez la tester avant de vous lancer pleinement ? Nous avons rédiger cet article dans le but de vous éclairez dans ces questions cruciales qui vont vous permettre d'ajuster votre produit et assurer le succès de celui-ci.

Vous avez une idée de cours en ligne à créer ? Que vous y pensez tout le temps et vous trouvez qu’il y a un réel potentiel ? C’est certainement l’heure d’agir.

Une idée de business ne gagne de la valeur qu’après s’être lancée et s’être dédiée au développement de celle-ci. Mais malgré la certitude d’avoir tous les outils et capacités pour faire lancer votre business, il vous faut être sûr que votre idée est vraiment géniale.

Cette vérification vous économisera du temps et d’éventuels problèmes à l’avenir, donc suivez nos conseils jusqu’à la fin pour garantir que cette première étape soit effectuée correctement !

Votre idée résout elle le problème de quelqu’un ? 

Pensez à toutes les entreprises à succès que vous admirez les plus. Il est fort probable qu’elles règlent un problème ; si l’entreprise a réussi, cela signifie que des gens payent pour que cette entreprise effectue un service et donc, règle un de leur problème.  Prenez par exemple Kindle, Google, Skype ou encore Netflix.  Qu’est ce que ces entreprises ont en communs ? Elles apportent toutes des solutions à un  problème qui touchait de nombreuses personnes.  Imaginez Laure qui aurait pour deux passions : La lecture et les voyages. Avant l’arrivée de Kindel sur le marché cette Laure était embêtée, car elle ne pouvait pas allier pleinement ses deux passions en même temps. Son sac de voyage pouvait contenir seulement un seul livre ce qui ne suffisait pas à combler sa soif de lecture. Avec l’arrivée du Kindel, il est maintenant possible de contenir des milliers de livres dans la taille d’un seul ! Le problème de Laure était alors résolu.

Les gens sont-ils prêts à payer pour cette solution ? 

Après avoir vu que votre idée règle vraiment un problème récurent à des nombreuses personnes, il faut découvrir si ce public achèterait vraiment votre produit/service. Pour cela, vous aurez besoin de créer un MVP (Minimum viable Product ou Produit minimum viable) et le tester dans votre marché.

Le MVP sera la version la plus simple de votre produit, qui peut être formulé facilement et pour un public restreint.  Les résultats de ces échantillonnages vont servir pour valider l’acceptation de l’idée, ainsi que pour ajuster le modèle de votre produit de la meilleure manière possible.

Y a-t-il de la concurrence ?

Si votre idée est originale et il n’y a aucun concurrent déjà implanté sur le marché, vous pouvez avoir une idée en or entre les mains. Être le pionnier vous donne un grand avantage concurrentiel de modeler le marché d’une façon adapté à votre business. Le désavantage c’est que vous aurez de la concurrence très bientôt. Aucune bonne idée de business n’est protégée de concurrents pour longtemps.  Il faut donc surveiller la concurrence étroitement et maintenir une longueur d’avance.

Votre idée existe déjà, vous devez donc vous différencier 

Kodak, pionnière des caméras photographiques, a vu sa fin arriver quand le marché numérique a avalé le modèle de photographies argentique. Elle a refusé d’innover et de réinvestir dans le marché qu’elle même avait elle-même créé et elle a été substituée par des marques qui ont su profiter de l’apparition du numérique.

Le point crucial à lieu lorsque les business modèles sont déjà établies et elles n’ont pas anticipé les nouvelles demandes pour évoluer. C’est par exemple le cas d’Uber, qui a vue opportunité dans le faite que le seul service de transport individuel fourni était les taxis. C’est de ce constat qu’est née l’idée de chauffeur privé.

Plusieurs entreprises qui connaissent le succès actuellement ne sont que des idées anciennes qui ont été adaptées pour répondre aux nouvelles exigences et spécificités du marché. Et ce recyclage ne finira jamais, puisque le monde évolue selon les nouvelles technologies.

Alors, garantissez que votre idée soit la plus actuelle possible. Pensez à votre différentiel, la caractéristique qui fera que votre public choisira votre produit au lieu de celui du concurrent.

Un produit facile à comprendre

Le concept de votre business est simple à expliquer ? Si vous pouviez faire une présentation dans l’ascenseur pour un investisseur, par exemple, pourriez-vous expliquer votre idée en quelques secondes de façon claire ?

Même si votre offre est spécifique et complexe, votre explication et la présentation de votre offre doivent être concises. Plus elle est facile à comprendre, plus elle aura de chance d’être acceptée.

Vous êtes passionné par le sujet

Ceci est un point crucial !Vous devez être passionné par le sujet et le marché sur lequel vous souhaitez agir. Les premiers mois, et même les premières années seront un vrai défi, donc il vous faut aimer ce que vous faites sinon, vous abandonnerez l’idée facilement.

Votre idée a-t-elle un potentiel d’évolution ? 

Si peut évoluer, elle aura encore plus de chance de réussir. Être évolutif signifie pouvoir multiplier un scénario réduit vers un scénario plus ample. Par exemple : Vous donnez 8 cours privés d’anglais par jour, de lundi à vendredi, et ce numéro est le maximum que vous parviendrez à faire pour concilier les autres tâches quotidiennes. Vous n’arrivez pas à doubler ou tripler votre revenu en donnant plus de cours, car cela serait humainement impossible à faire. Vous êtes coincé au facteur limitant du temps.  Mais si vous enregistrez des formations vidéo avec toute la matière nécessaire pour un élève, pour qu’il puisse apprendre l’anglais basique, vous pourrez vendre votre cours en ligne à de millions de personnes sur internet, pour qu’elles puissent vous regarder comme elles le souhaitent.

Ceci est un exemple simple d’évolutivité, qui est tout simplement faire quelque chose qui surmonte la barrière de temps et d’espace.

Maintenant que nous vous avons présenté la théorie, c’est le moment d’agir, plus vite vous validez votre idée, plus rapidement vous commencerez à construire votre business !

5 conseils pratiques pour valider votre MVP

Maintenant que vous connaissez les éléments les plus importants à prendre en considération pour valider votre idée de business, c’est le moment de passer à la pratique. Il ne suffit pas de demander à quelques personnes ce qu’elles pensent à propos de votre idée.

Votre MVP vous donnera une idée du potentiel de votre business et de la valeur que celle-ci peut avoir.

  •   Demandez aux spécialistes

N’ayez pas peur d’exposer votre idée, même dans le cas où elle n’est pas complètement prête à être lancée ! Cherchez les particularités du sujet, entrepreneurs, investisseurs, demandez leur opinion et demandez ce qu’il peut-être fait pour l’améliorer.

Visiter des sites web tels que Quora, où les gens vont répondre à vos questions de manière impartiale, car elles ne vous connaissent pas.

  •   Entrevues avec le grand public

Si vous avez identifié votre public et vous avez déjà une persona, vous savez qui vous devez chercher pour répondre à votre question. Si vous ne savez pas exactement quel va être votre public cible , vous pouvez faire une recherche plus vaste qui montre les personnes les plus enclines à utiliser votre service.

Listez les problèmes que votre produit est capable de résoudre et la fréquence à laquelle les gens rencontrent ce problème, comment le produit est-il capable de les résoudre et s’ils payeraient par une solution telle que la votre.

Vous pouvez faire votre recherche de manière présentielle et/ou utiliser Google Forms pour l’effectuer virtuellement. Pour augmenter le nombre de réponses, vous pouvez offrir un matériel  en échange, comme un ebook par exemple.

Utilisez des outils comme les annonces de Facebook et Google Adwords pour segmenter votre recherche vers le public idéal. Vous aurez ainsi des résultats plus fidèles à la réalité.

  •   Landing Pages

À travers une landing page, vous capturez des emails, vous présentez une proposition commerciale ainsi que l’ensemble des services que vous proposez. Rappelez-vous que votre page devra être concentrée sur un seul objectif, si cela n’est pas le cas, le visiteur sera distrait et ne réalisera pas l’achat. Vous pouvez également utiliser les annonces payantes et les réseaux sociaux pour promouvoir votre page.

  •   Test A/B

Le test A/B fera partie désormais de nombreuses stratégies de votre business. Il vous permettra  d’identifier quelles caractéristiques de votre produit/page de ventes influencent plus les conversions. Sur votre VMP, vous pouvez tester des stratégies, prix, public cible , call to action et toutes les variables qui puissent toucher votre résultat.

Le test A/B peut (et doit) être appliqué sur votre landing page, pour que vous puissiez valider ce qui donne plus de résultats. Celle-ci est une technique très utilisée en CRO (Conversion Rate Optimisation ou Taux d’Optimisation de Conversion), pour vérifier comment votre page pourrait être améliorée.

  •   Démonstration de votre produit

Utilisez des vidéos pour lancer votre Produit minimum viable ! Des ressources visuelles ont plus de pouvoir de générer de l’empathie et de susciter l’intérêt. Pensez à votre persona lors de la construction de la vidéo !  Il est encore possible de trouver la manière idéale de le formuler. Expliquez votre produit à travers d’une vidéo d’instruction et dirigez votre public vers votre landing page, dans le but de le faire devenir client !

Que faire après la validation d’une idée de business ?

Après avoir testé votre MVP, c’est le moment de faire des rajustements pour l’ajuster aux besoins de votre public de la meilleure façon possible. Vous pourrez désormais utiliser des ressources plus robustes pour lancer votre affaire dans le marché, créer un site web avec l’identité de votre marque.

A ce moment vous pouvez commencer vraiment votre stratégie de marketing, qui sera essentielle dans l’évolution de votre produit.

Soyez toujours attentif aux feedbacks et améliorations proposées, ainsi que les plaintes afin d’augmenter la satisfaction de vos clients.

N’oubliez pas de suivre aussi vos concurrents et les   du marché.

Et si votre évaluation n’a pas donné de bons résultats ? Que faire ? 

Après toutes ses modifications et tests, si votre MVP n’atteint pas les résultats satisfaisants, ou même s’il n’y a aucun résultat, il est préférable de revoir votre idée initiale. Vous devriez l’adapter à une nouvelle niche ou à un autre moment.

 

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Nosso site utiliza cookies para melhorar sua experiência de navegação.