Qu'est-ce que le Storytelling et comment l'utiliser pour vendre sur internet ?

Qu'est-ce que le Storytelling et comment l'utiliser pour vendre sur internet ?

Vous connaissez le Storytelling ? C'est une très bonne ressource pour augmenter vos ventes. Découvrez comment !

La création de contenu auquel les gens s’identifient n’est pas toujours facile. Apprenez à utiliser le Storytelling pour vendre votre produit sur internet !

Aussi important qu’avoir un produit c’est de créer une communauté capable d’attirer des utilisateurs vers votre page et les maintenir engagés, jusqu’à ce qu’ils sentent bien pour effectuer l’achat.

L’une des meilleures manières d’aider à faire grandir votre audience et d’améliorer vos conversions est de raconter des histoires.. Dans le marketing digital, cette pratique est devenue connue sous le nom en anglais Storytelling.

Mais qu’est-ce que c’est le storytelling ?

Storytelling est l’art de transmettre une idée à travers des mots et d’autres ressources visuelles

Mais en pratique, le storytelling va bien au-delà de cette définition, en se transformant en un outil puissant pour créer des relations durables avec vos leads, à condition qu’il soit utilisé de la manière correcte.

Vous vous demandez peut-être « pourquoi est-ce que je dois raconter une histoire pour que les personnes achètent mon produit ? »

La réponse est très simple : le cerveau humain a plus de facilité de retenir des histoires que des données.

Un exemple pratique, quand vous cherchez des produits pour l’insomnie, vous vous identifiez probablement beaucoup plus avec une publicité qui raconte l’histoire de quelqu’un qui a le même problème que vous et qui n’arrive pas à dormir pour les mêmes raisons.

La différence des deux annonces est l’approche : alors que les données démographiques attirent l’attention vers les nombres choquants, le storytelling humanise le produit/service et approche la marque et la personne.

Quand l’histoire n’est pas intéressante, le temps de permanence du visiteur sur votre page sera bas et cela aura un impact direct sur vos ventes.

Plutôt vous dominez l’art de raconter des histoires pour votre audience, mieux seront les résultats de votre business.

storytelling - 1

(Exemple de storytelling)

Le Storytelling n’est pas seulement de bons textes.

Vous avez certainement déjà entendu parler de la phrase célèbre qu’une image vaut plus que mille mots. Dans le cas de storytelling, « une image vaut autant que mil mots » : c’est-à-dire que le texte et l’image ont la même importance et ils doivent jouer les rôles complémentaires.

Conseil : Sur une page de ventes, l’utilisateur tend à se concentrer sur les éléments visuels. Une image doit donc complémenter l’information du texte, au lieu de le superposer.

Sur le post L’Importance du Design pour le Marketing Digital nous expliquons que quand vous placez plusieurs images ou icônes sur votre page, le visiteur est distrait.

Donc, faites très attention aux images que vous utilisez sur votre page !

Nous savons que de bonnes images et vidéos sont aussi importants qu’un bon texte.

Il suffit de regarder Facebook pour voir que des posts qui ont des images génèrent plus d’engagements que des posts de textes seulement.

Aussi, les publications avec des vidéos reçoivent trois fois plus de liens externes que les publications communes.

Alors vous pouvez (et vous devez !) utiliser des images et d’autres médias pour enrichir votre histoire et pour améliorer l’expérience utilisateur dans votre page.

Utilisez des infographies, tutoriels vidéo ou n’importe quelle autre ressource qui aide votre audience à comprendre ce qui est votre produit.

Plus d’informations est disponibles dans votre page, plus grand seront vos possibilités de conversion.

Une mauvaise histoire n’est qu’une histoire

Selon Henrique Carvalho, auteur de Vivre de Blog, « une bonne histoire est celle qui est authentique, qui fait la connexion émotionnelle et personnelle, qui inspira à agir et qui amène le public vers un chemin de changement et de transformation ».

Mais pour être capable de tout cela, votre histoire doit transmettre de la crédibilité.

Pour ce faire, utilisez des données de recherches qui la vérifient.

Exemple :

Produit : Coach de méditation

Donnée : Une étude faite par l’Université de Harvard montre que le stress peut augmenter les chances d’une crise cardiaque en jusqu’à 60%.

Dans ce cas, vous pouvez montrer comment la méditation aide à réduire les niveau de stress et, par conséquent, à se maintenir plus sain.

Rassembler votre histoire à une recherche est meilleur que suggérer subjectivement que le stress peut provoquer des maladies, par exemple.

Ou vous pouvez raconter des histoires de personnes réelles sur votre page. Cela peut être la vôtre, ou celle d’un client satisfait ou même celle de votre mère, à condition qu’elle fasse partie du contexte de promotion de votre produit.

Les gens tendent à s’identifier plus avec une histoire vraie qu’avec une fiction, surtout si quelqu’un partage un problème similaire.

Nous sommes tous des conteurs d’histoires

Il suffit de penser aux peintures rupestres dans les cavernes, qui permettait aux personnes d’enregistrer leur quotidien avant même de l’invention de l’écriture.

Si vous avancez quelques années, vous verrez que l’écriture a eu un rôle important pour le passage de tradition entre les générations, comme les livres de philosophie et livres religieux, par exemple.

Ainsi, nous sommes tous capables de raconter des histoires et de transmettre de connaissances.

La différence entre raconter une histoire dans une rencontre entre amis et raconter une histoire avec le but d’augmenter vos ventes est l’utilisation des éléments déclencheurs.

 storytelling - 2

Le pouvoir du storytelling d’influencer les esprits

La plupart de la population croit que les choix que l’on fait dépendent d’une analyse rationnelle, qui considère les avantages et les inconvénients, mais en réalité nos décisions sont très basées sur l’émotion, surtout quand il s’agit de nos habitudes de consommation.

storytelling - 3

Quand nous sommes devant une situation où il faut choisir entre deux ou plusieurs options, des expériences d’autres personnes avec un certain sujet ont beaucoup de valeur au moment de prendre la décision.

Les émotions sont la principale raison pour laquelle les consommateurs préfèrent un produit à l’autre, même si les deux résolvent le même problème où qui un des produits est plus cher.

Mais pourquoi ?

L’influence des émotions dans le comportement du consommateur est expliquée par la psychologie (article en anglais).

La recherche montre que lorsqu’ils évaluent une marque, les consommateurs utilisent beaucoup plus l’émotion (sentiments et expérience personnelle) que la raison (description du produit et de ses fonctionnalités).

Cette proportion a été vérifiée par une imagerie cérébrale, qui montre en couleur plus claire les zones du cerveau actives au moment de l’achat.

En plus de la constatation scientifique, les recherches conduites par les entreprises de publicité et par Advertising Research Foundation ont montré que :

–       La connexion émotionnelle qu’un client crée avec une annonce a beaucoup plus d’influence dans la prise de décision que le contenu de l’annonce en soi.  Dans les cas des publicités de télévision, cette connexion est encore trois fois plus grande, et deux fois plus dans le cas des annonces imprimées ou sur internet.

–       La perception positive d’une marque est le facteur qui influence plus sur la loyauté du consommateur.

–       Les consommateurs voient le même type de caractéristiques de personnalité des gens dans les produits. C’est exactement comme choisir un ami, nous nous sentons plus attirés vers certains profils.

Vous remarquez comment la raison n’influence-t-elle pas dans les choix de votre consommateur ?

Pour avoir une divulgation de succès, vous devez créer une connexion émotionnelle avec votre lead sur le point de le fidéliser.

Si vous vous concentrez seulement sur les caractéristiques de votre produit, il sera plus difficile de convaincre votre clientèle cible que votre produit est différent du produit de la concurrence.

Comment créer un bon storytelling : des conseils en or

On estime que 700 mille recherches sont faites sur Google chaque 60 secondes. Dans ce scénario, le storytelling est une manière de différencier votre message et de prospecter de nouveaux clients.

Suivez nos conseils et commencez à créer des histoires et à vendre votre idée :

1 – Connaissez votre audience

Nous avons déjà parlé de l’importance de bien connaître votre client cible.

En plus des aspects représentatifs généraux tels que genre, âge et ville d’origine, vous devez analyser les habitudes de consommation de votre audience, savoir où ces personnes cherchent information, quels sont les problèmes qu’elles font face chaque jour et comment votre produit peut résoudre ces problèmes.

Quand vous créez des histoires alignées aux intérêts de votre persona, vous parviendrez à attirer le trafic correct vers votre page et vous êtes plus assertif dans votre offre.

Ensuite, nous avons énuméré quelques informations que vous devez connaître à propos de votre persona.

Facteurs culturels : ils représentent les valeurs qui identifient et qui caractérisent un groupe d’acheteurs, ce qu’ils aiment faire, quel type d’information ils aiment, partagent, etc…

Des facteurs sociaux : groupes de référence, familles, papiers et position sociaux.

Des facteurs personnels : âge, occupation, situation financière, personnalité et style de vie.

Des facteurs psychologiques : motivation, perception, apprentissage et croyances.

2- Ayez un objectif mesurable

Sur le post de comment stipuler des objectifs, nous enseignons une méthode pour séparer vos objectifs en éléments : objectif et résultats-clés.

Si l’objectif est l’endroit ou vous souhaitez arriver, les résultats clés sont l’ensemble de mesures que vous utiliserez pour savoir si vos actions génèrent un résultat.

Avec cette séparation, vous parviendrez à identifier si le storytelling apporte des résultats pour votre produit.

Un conseil : utilisez Google Analytics pour identifier les mots-clés de votre page qui ont la meilleure performance, avant et après appliquer le storytelling dans votre promotion.

3- Recherchez des informations dans de différentes sources

Pour en parler sur le sujet avec propriété, il faut en connaître beaucoup.

Lisez des livres, blogs, vidéos liées avec votre produit. Parlez aux gens, participez de groupes sur le thème dans les réseaux sociaux et voyez quelles sont les questions les plus communes des utilisateurs.

Tout ce qui facilite votre processus créatif et qui vous aider à raconter une histoire pour votre public cible.

4- Créez des titres remarquables  

Sur internet, 79% des utilisateurs jettent seulement un œil sur le texte au lieu de lire mot par mot.

Lorsque vous créez un titre qui attire l’attention, votre lecteur sera plus engagé avec le contenu, surtout quand le titre contient une promesse.

Si le visiteur jette un œil sur votre titre et ne s’intéresse pas, il continuera en recherchant sur le sujet dans d’autres pages.

5- Utilisez les données pour soutenir votre idée

Le cerveau humain a plus de facilité de retenir des histoires que de retenir les données. Mais il est possible d’intégrer les deux pour créer une histoire encore plus engagée !

Des histoires basées sur les données génèrent plus de confiance dans votre client cible.

Si vous n’avez pas de données de sources officielles ou d’entreprises de recherche pour valider les bénéfices de votre offre, essayez de parler des données de votre propre performance.

Exemple

Produit : Cours en ligne sur comment augmenter les visites de votre blog

Donnée : Infographie qui montre comment le producteur du cours a augmenté les visites du propre blog en 70%.

5- Racontez votre histoire en étapes

Pour « retenir » votre auditeur, vous devez créer une histoire avec un début, moyen et fin bien définis.

Établissez une histoire : Vous racontez l’histoire de qui ? Quel est le contexte ? Quels sont les agents de votre histoire ?

Développez-la : Parlez de votre expérience, des histoires de personnes qui achètent votre produit et d’autres informations qui justifient votre argument de vente. Parlez de votre expérience, des histoires de personnes qui ont acheté votre produit et d’autres informations qui justifient votre argument de vente.

Call to Action : Explique à votre visiteur quelle action vous espérez qu’il réalise, qui peut être : acheter votre produit, s’abonner à votre newsletter, s’inscrire dans votre chaîne, etc.

Dans un webinaire, par exemple, si vous parlez sur votre produit tout au début, les gens vont perdre l’intérêt de suivre la transmission jusqu’à la fin.

Vous devez comprendre les questionnements de votre audience, offrir des informations précises, répondre aux questions pour ensuite présenter votre offre.

6 – Privilégiez la qualité

La meilleure manière de fortifier votre domaine en ligne est encore par la création de contenu de valeur.

Pour convaincre le visiteur à acheter votre produit, il faut offrir une contrepartie, car vous maintenez l’utilisateur actif dans votre base, même dans le cas où il ne fait pas l’achat tout de suite.

Chaque fois que vous « nourrissez » votre utilisateur avec du contenu de qualité, vous l’avancez un peu plus dans le chemin de l’acheteur.

7- Donnez la priorité à l’authenticité

Quand une histoire est racontée sous le point de vue de ceux qui l’ont vécue, elle est considérée comme authentique.

Lorsque vous fournissez des informations fausses sur vous ou sur votre produit, vous endommagés l’expérience utilisateur, car vous le stimulez à faire un achat mal informé.

8- Pensez aux caractéristiques de vos moyens de communication

Tout comme vos utilisateurs, les réseaux sociaux  ont des profils différents.

Sur Facebook, les gens sont plus ouverts pour parler sur leur vie personnelle, alors que sur  Linkedin elles partagent des informations personnelles.

Sur Twitter et Instagram, la limitation de caractères change complètement la manière de transmettre l’information.

Alors, avant de créer votre histoire, il est important de considérer les moyens que vous utilisez en général pour faire votre promotion.

Éléments déclencheurs

Le marketing est fait pour les gens, qui sont des êtres émotionnels.

Certains éléments déclencheurs vous aident au moment de surmonter les objections de votre acheteur et de les convaincre sur les avantages de votre produit.

Ensuite nous allons en parler de certains que vous pouvez incorporer dans votre storytelling.

Raison

Nous aimons vraiment connaître l’objectif d’un achat.

Laissez claire « pourquoi » le lead doit acquérir votre offre et, si possible, utilisez des sources externes pour valider votre discours avec des recherches et des actualités.

Sécurité

À mesure que le client voit que vous faites confiance au produit que vous vendez, plus sécurisé il sera qu’il s’agit de la solution idéale.

Cette perception augmente encore plus lorsque vous montrez les résultats que d’autres clients ont atteints avec votre produit.

Témoignages

Avant de faire un achat, il est commun que le lead cherche des reviews sur le produit. Ceux qui ont acheté le produit sont les plus indiqués pour en parler.

Laissez-les parler et montrer les avis sur votre page de ventes.

Autorité

Si vous n’êtes pas encore un leader dans le domaine, utilisez des opinions des professionnels reconnus pour endosser votre produit.

Cela va vous transmettre de l’autorité et va vous aider à fortifier votre réputation en ligne.

Affinité

L’une des meilleures manières d’augmenter vos ventes est en créant l’affinité avec votre audience.

Montrez à votre persona comment votre produit peut résoudre un problème qu’elle partage.

Épuisement

Le principe de l’épuisement ou du sense d’urgence, qui marche très bien pour l’outbound marketing, consista à convaincre le lead qu’il doit faire l’achat dans un moment précis ou il n’aura pas d’autre opportunité.

Des phrases comme « Dernières places disponibles », « réduction valable jusqu’à demain », sont quelques exemples.

Des histoires différentes pour des objectifs différents

Le parcours de vie

Le storytelling le plus commun.

Vous avez certainement déjà lu un livre avec cette technique.

Ce type d’histoire, le protagoniste peut être vous ou quelqu’un ayant utilisé votre produit, il est appelé pour sortir de sa zone de confort et résoudre un problème.

Cette journée vers l’inconnu n’est pas linéaire et elle a plein de défis.

L’idée de ce type d’histoire est celle de mettre en valeur ce que le personnage a conquis au final du processus.

Bien pour :

Montrer les bénéfices de sortir de votre zone de confort et de prendre des risques

Inspirer les personnes à ne pas abandonner les défis.

Histoires croisées

Là vous liez deux ou plus parcours et vous expliquez comment l’une peut influencer l’autre.

Tout d’abord vous présentez le personnage principal et ensuite vous ajoutez d’autres personnages qui contribuent pour que vos élèves atteindre certain objectif.

Pensez à votre parcours en tant qu’entrepreneur, par exemple, j’imagine que vous avez eu l’influence de quelqu’un proche avant de commencer votre propre business.

Comme entrepreneur, vous avez le pouvoir de changer la vie d’un troisième personnage, en créant plusieurs variations pour la même histoire.

À l’envers

Vous racontez la fin de votre histoire avant d’expliquer aux gens comment vous êtes arrivé jusqu’à ce point-là.

Imaginez que vous êtes un youtuber, avec plus de 100 mille abonnés. Vous commencez en parlant sur votre chaîne, quel type de contenu vous produisez aujourd’hui et comment une décision simple vous a aidé à devenir une référence sur internet.

Lorsque vous commencez par la partie la plus touchante de votre histoire, vous captez l’audience depuis le début et elle reste engagée dans votre histoire pour découvrir comment vous avez atteint de bons résultats.

Je suis comme vous

Vous utilisez de la compassion pour vous approcher de votre audience.

Je vous comprends, j’ai les mêmes rêves que vous ou alors : nous faisons face aux mêmes problèmes.

Quand vous créez cette connexion avec votre audience, les gens sont naturellement plus engagés.

Nous avons un texte intéressant sur je sujet ici.

Conseils supplémentaires  

Finalement, je vous envoie quelques conseils qui m’aident beaucoup au moment de créer mes propres histoires.

–       Ce qui est intéressant pour vous n’est pas toujours intéressant pour votre public !

Vos textes ou vidéos doivent répondre aux questions de votre audience, pour cela, parfois il est nécessaire d’expliquer des choses qui semblent évidentes pour vous, mais rappelez-vous que votre public a encore besoin d’être informé sur votre produit.

–       Réécrivez l’histoire encore une fois !

Ne fais jamais confiance à la première version de votre histoire, réécrivez ou enregistrez autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que votre message soit le plus clair possible.

Vous savez quand vous avez une idée, mais vous ne pouvez pas la mettre en pratique tout de suite ? Notez-la !   Matérialiser vos idées va vous aider à afficher ce qui vaut la peine d’appliquer et de qui n’est pas très intéressant.

Maintenant que vous savez déjà ce qui est un storytelling, c’est le moment d’écrire vos idées et créer des histoires qui vont captiver votre audience !

Laissez-nous un commentaire ou une suggestion dans les commentaires ci-dessous.

Notre site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.