9 défis de l’entrepreneur débutant [ET COMMENT LES SURMONTER]

9 défis de l’entrepreneur débutant [ET COMMENT LES SURMONTER]

Parce que chaque affaire en développement est confrontée à des difficultés.

En parallèle à la décision d’avoir son propre business, plusieurs défis surgissent.

Donc, si vous pensez que vous allez gagner de l’argent d’une heure à l’autre, sans le moindre effort durant le processus, vous pouvez abandonner cette idée et retrousser vos manches, car ce ne sera pas le travail qui va manquer.

Par contre, vous avez maintenant votre carrière en main et si vous faites tout correctement, vous pourrez gagner beaucoup plus d’argent comme entrepreneur qu’avec votre emploi conventionnel. Cela semble être avantageux, n’est-ce pas ?  

Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider dans cette nouvelle phase : connaître les 9 principaux défis de l’entrepreneur débutant et apprendre à les surmonter !

Abandonner une autre carrière

Le démarrage d’une affaire exige beaucoup de l’entrepreneur : vous devrez créer un produit, en faire la divulgation, prendre contact avec les personnes, créer des profils sur les réseaux sociaux, répondre aux doutes des clients, c’est-à-dire qu’il est presque impossible d’équilibrer cette routine avec un travail qui vous occupe au minimum huit heures par jour.  

Au début, vous pouvez administrer votre affaire au cours du week-end, mais dès que votre idée commencera à générer du profit et que la demande pour votre produit/service augmentera, vous devrez décider si cet argent est juste un complément à votre revenu ou si vous voulez vivre exclusivement de cette activité.   

Bien sûr, renoncer à une carrière n’est pas facile, et il n’est d’ailleurs pas recommandé de le faire sans l’avoir d’abord planifié émotionnellement et financièrement.

Une chose qui peut vous aider dans cette transition est de rechercher l’aide d’un coaching, afin d’évaluer votre moment professionnel actuel. Ce professionnel pourra vous aider à comprendre si vous aimez réellement ce que vous faites au travail ou si c’est juste un moyen de subsistance. La réponse à cette question et à d’autres peut être le déclencheur qui manque pour commencer votre parcours entrepreneurial.  

Planification financière

Si vous abandonnez votre carrière antérieure, cela signifie que vous n’aurez pas de revenu mensuel assuré tous les mois, votre « salaire » en vient à dépendre de la quantité de ventes que vous effectuez.

Par conséquent, la planification financière est un élément fondamental de votre nouvelle affaire. C’est elle qui vous assurera un flux de caisse suffisant pour maintenir vos opérations, jusqu’à ce que vous commenciez à gagner de l’argent.

Mais comment savoir de combien d’argent vous avez besoin ? En fait, il est impossible de savoir la valeur exacte, mais il est possible d’en avoir une notion approximative.

Dans le cas des produits numériques, ce calcul est plus simple, car vous ne créez le produit qu’une fois et le mettez à disposition en ligne, alors que les produits physiques exigent une production constante.

Supposons que vous avez décidé de créer un cours en ligne sur un sujet que vous maîtrisez. Dans ce cas, votre planning devrait tenir compte :

les coûts relatifs à la production (enregistrement, édition, etc.) + montant investi dans la promotion du produit (publicité, création de landing page, site Web, entre autres) + vos dépenses personnelles (eau, électricité, téléphone, internet).

Choisir la bonne niche

Même si nous aimons une activité, cela ne signifie pas que nous sommes bons à cela. Mais pour avoir un business, vous devez être vraiment compétent.

Il y a des gens qui aiment la mode, mais ils seraient incapables de dessiner un vêtement ou de créer un produit spécifique.

Donc, au lieu de choisir au hasard, faites une liste des activités que vous appréciez et une autre comprenant d’autres que vous êtes â même de bien réaliser ou avec celles pour lesquels les gens demandent souvent votre aide.

Idéalement, le choix de votre créneau devrait apparaître à l’intersection de ces deux listes, car votre nouvelle affaire exigera beaucoup de temps et devra donc être tournée vers un sujet qui vous tient à cœur.   

Un autre aspect important à observer réside dans le fait de savoir si la niche choisie a une demande suffisante pour générer des bénéfices, après tout, il est inutile de créer un produit ou un service de qualité si celui-ci ne génère pas d’intérêt.   

Pour découvrir ces informations, certains outils sont à disposition, tels que Google Trends, indiquant les thèmes les plus recherchés sur Internet au long d’une période donnée. Notre conseil ici consiste à faire une rechercher sur les 12 derniers mois, de sorte à éviter des pièges liés à une sélection de sujets qui n’ayant fait l’objet de recherches qu’au cours du dernier mois et qui peuvent être des thèmes ponctuels.

Google Keyword Planner est un autre outil gratuit utilisé pour connaître le volume de recherches à partir de divers mots-clés. Cette information est utile en vue d’identifier si votre sujet est pertinent pour le public que vous souhaitez toucher.

>>> Pour en savoir plus sur les niches.  

Insuffisance de connaissances sur le marché

Personne n’est né en sachant tout faire, il est donc naturel qu’au début des erreurs soient commises par manque d’expérience, même si vous êtes très bon dans ce que vous faites.

Pour minimiser ces erreurs, il est important que vous fassiez des recherches approfondies sur votre future niche de marché : qui est votre persona ; quelles sont les concurrents … Pour ce faire, accédez aux forums et consultez des sites Web de réclamation et d’évaluation, afin de savoir quelles sont les demandes les plus récurrentes des consommateurs et de pouvoir les satisfaire à l’aide de votre produit / service.

Il faut souligner ce travail de prospection est continu, car en découlent les possibilités de saisir des opportunités d’amélioration de votre affaire et d’apporter plus de valeur ajoutée à votre public.

Désormais, des outils comme Google Analytics deviendront vos meilleurs amis, d’accord ?

Valider votre idée

Avant d’investir vos économies dans la création d’une affaire, il faut savoir si votre idée est faisable. Pour ce faire, tester est la meilleure solution.

Il y a un concept, connu sous le nom de MVP (production minimale viable), qui consiste à créer une version « béta » de votre produit, avec toutes ses fonctionnalités futures, et de tester l’accueil des personnes. Malgré la relative complexité de cette démarche, cette vérification vous permettra d’économiser du temps et d’éviter de futurs problèmes.   

Pour être considérée comme une bonne idée, votre produit doit résoudre un problème, être facile à comprendre, être quelque chose que les gens vont acheter et, par conséquent, pouvoir générer des revenus sans augmentation des coûts de production, c’est-à-dire, être conforme à un modèle commercial évolutif.

Travailler à son compte

Généralement, l’entrepreneur débutant travaille seul, ce qui représente un grand défi en termes d’adaptation pour les gens habitués à travailler en équipe ou au sein de structures remplies d’autres personnes.

Si vous êtes très sociable, choisissez un jour de la semaine pour travailler dans des espaces de cotravail. Vous aurez ainsi l’occasion de bénéficier du meilleur des deux mondes : travailler à son compte et éviter la solitude.  

Un autre défi du modèle home office consiste à découvrir à quels moments vous êtes le plus productif.  Une chose qui peut beaucoup vous aider, si vous n’avez pas encore d’expérience dans le travail à distance, c’est l’établissement d’une routine. Prévoyez des heures bien précises pour dormir et se réveiller, et prévoyez de courtes pauses tout au long de la journée afin de pouvoir un peu relaxer.  

Au fil du temps, vous saurez quels sont les meilleurs moments pour travailler et vous pourrez mener à bien vos activités avec une bonne qualité de vie.

Les personnes aux habitudes plutôt nocturnes, par exemple, peuvent réserver la matinée pour les rendez-vous personnels, comme aller à la banque et déjeuner avec la famille, et travailler pendant l’après-midi et le soir.  

Il suffit de faire attention à ne pas passer de longues heures au travail. Si, d’une part, cela est positif et démontre que vous prenez votre affaire au sérieux, d’autre part, les journées de travail trop longues peuvent compromettre la qualité de votre service.

Il faut trouver un équilibre entre les demandes de vos clients et le temps dont vous avez besoin pour leur fournir une solution à valeur ajoutée.

Construire un portefeuille de clients

Le secret pour avoir une affaire pérenne consiste à construire un portefeuille de clientèle solide. Pour y parvenir, vous devrez favoriser l’établissement de liens avec ces personnes, avant de penser aux ventes.

Il est fort probable que vous soyez un peu confus après avoir lu le passage ci-dessus, car on vous a toujours dit que la rentabilité d’une affaire est mesurée par l’argent qu’elle peut apporter. Mais pensez-y plutôt de cette façon : préférez-vous faire un lancement spectaculaire de produit ou en assurer une consommation durable ? Nous sommes sûrs que vous avez choisi la deuxième option.

Et si vous avez fait le bon choix, préparez-vous à relever un grand défi, car obtenir la confiance des gens n’est pas du tout facile et faudra d’abord générer de la valeur avant d’extraire de la valeur. Cela exige beaucoup d’investissement dans un contenu de qualité et la création d’une bonne stratégie de Lead nurturing. Nous en parlerons un peu plus bas.  

Manque de stabilité

En plus du salaire fixe tous les mois, de nombreuses personnes s’accrochent au travail en raison des avantages sociaux, car lorsque vous devenez entrepreneur, vous renoncez à plusieurs avantages sociaux, à l’assurance chômage, au congé de maternité et aux congés annuels.

Certaines personnes ne parviennent pas à comprendre qu’en ayant leur propre affaire, elles pourront gagner beaucoup plus d’argent que si restent dans le cadre d’un emploi ordinaire, ce qui compense largement l’absence de ces avantages.

Cependant, tout n’est pas parfait dans la vie de l’entrepreneur. Il faut faire attention, car l’économie change constamment et il en découle que vos revenus pourront fluctuer considérablement.

Faites toujours des économies pour les dépenses d’urgence et évitez les dépenses trop élevées, surtout au début. La planification financière, mentionnée dans le texte, est cruciale à cet égard, car elle vous aidera à éviter de paniquer à l’avance.

Pensez également à homologuer officiellement votre affaire. En devenant un micro entrepreneur individuel, vous assurez non seulement certains droits en matière de sécurité sociale, tels que des régimes fiscaux différenciées ou des lignes de crédit spéciales, mais aussi plus de crédibilité aux yeux des consommateurs, par exemple, en émettant des factures.

Créer de l’autorité

Le professionnel qui bénéficie d’autorité est celui qui s’est constitué en tant que référence dans un certain domaine, la personne à qui on fait appel en cas de doute ou pour résoudre un problème. Avez-vous déjà songé à piloter la première marque qui vient à l’esprit des consommateurs, lorsqu’ils pensent à un produit donné ?   

Cette notoriété n’est pas facile à construire, mais en suivant nos conseils, il est possible d’accélérer ce processus.

Créer un blog (et le tenir à jour)  

Avoir un blog n’est pas impératif lorsqu’on travaille avec des ventes sur Internet, mais vous verrez que c’est la meilleure façon de présenter un contenu de qualité lié à votre produit. Si vous partagez des contenus offrant de la valeur ajoutée, peu à peu, votre blog deviendra une référence sur le sujet et commencera à attirer du trafic organique.

Enregistrez des vidéos !

Selon le rapport de Cisco Visual Networking Index, les vidéos représenteront 82% du trafic global sur Internet, d’ici 2020. C’est-à-dire que les entreprises et les entrepreneurs qui n’auront pas investi dans ce format, peuvent dès maintenant voir la diminution de leur taux d’engagement et l’augmentation de leurs pertes financières.  

Proposez du contenu de qualité gratuitement

Vous souvenez-vous de l’histoire de générer de valeur avant d’extraire de la valeur ? Les contenus riches sont fondamentaux pour cette démarche ! Lorsque vous proposez du matériel de haute qualité à titre gracieux, vous déclenchez un dispositif de réciprocité chez votre consommateur, lui permettant de payer plus facilement pour un produit dans l’avenir. Et même si la vente n’est pas conclue, vous allez obtenir des informations de contact concernant cet utilisateur et aurez plus de temps pour établir des liens avec lui. C’est une relation « gagnant-gagnant ».  

N’oubliez pas les réseaux sociaux

Depuis très longtemps, les réseaux sociaux ont cessé d’être uniquement des canaux de divertissement et sont devenus un outil supplémentaire pour communiquer avec votre public et faire des affaires. Identifiez les réseaux sociaux où se trouvent vos consommateurs et définissez une stratégie de communication axée sur ces canaux. La proportion idéale est de 80% de contenu précieux et seulement 20% pour parler de votre marque.

Si vous parvenez à surmonter ces défis, vous aurez les moyens de construire une carrière solide en tant qu’entrepreneur. Si vous êtes un débutant sur le marché, profitez pour lire notre guide complet pour réaliser votre première vente en ligne.

Nosso site utiliza cookies para melhorar sua experiência de navegação.