9 erreurs à éviter sur votre page sur Facebook

9 erreurs à éviter sur votre page sur Facebook

Vous avez une page Facebook et vous vous apercevez qu'elle n'a pas le nombre de Like que vous espériez ? Nous avons préparé un article présentant les 9 erreurs les plus communes qui nuisent au bon résultat de votre page Facebook.

9 erreurs à éviter sur votre page sur Facebook

Vous avez une page sur Facebook, mais vous vous apercevez qu’elle n’a pas autant de like que vous espériez ? Dans ce post nous avons réalisé une liste de 9 erreurs que vous devez éviter à tout prix pour garantir le succès de votre page Facebook.

La portée de votre page a baissé ? Les visiteurs ne s’engagent plus ? Vous vous demander si conserver une page sur Facebook vaut encore la peine ? Vous pensez à fermer votre fan page ?

Du calme ! Facebook est toujours considéré comme un des meilleurs réseaux sociaux pour la divulgation de votre affaire, avec ni plus ni moins, que 1.2 milliards d’utilisateurs actifs quotidiennement.

Alors, où est le problème ?

1. Votre page n’est pas adaptée à votre persona

Un décalage entre votre persona et votre page facebook, que vous le croyez ou non, est encore l’une des erreurs les plus communes dans la gestion de pages sur Facebook.

Comprendre votre public, le cartographier. Traduire son langage et vous adapter à ses attentes est une action primordiale dans n’importe quelle stratégie de marketing numérique. Même dans la construction d’un blog ou d’un site Web, vous devez être bien aligné avec votre persona, sinon, elle ne s’intéressera tout simplement pas à votre marque.

Sur Facebook, c’est encore plus important. Comme votre contenu s’adresse directement au public, il est nécessaire que l’identification soit immédiate. Si vous ne connaissez pas les attentes de votre persona, comment pouvez-vous fournir un matériel réellement pertinent ?

Si l’engagement est faible ou si le public n’arrive tout simplement pas à votre contenu, envisagez une nouvelle étude de persona et appliquez-vous sur les particularités de votre public.

Être en phase avec son public est fondamental pour une stratégie de marketing réussie.

2. Le style d’écriture

Pour définir le style d’écriture idéel, vous devez également disposer d’une bonne étude de votre persona. Après tout, le ton que vous devez adopter dépend d’une série de facteurs liés à votre public, tels que le genre, l’âge, le segment, etc.

Le style de langage, les expressions, et l’approche de tous les sujets traités sur votre page. Lorsque cette étape est négligée, cela peut faire fuir tous les suiveurs d’une marque et attirer un public complètement différent de celui qui est attendu.

Évidemment, il n’existe pas de règle : avec un peu de créativité et d’expérience, il est possible de créer un ton de voix tout à fait original et de communiquer ainsi avec votre public.

C’est l’alternative idéale, puisqu’elle aide à la reconnaissance de votre marque juste par la façon dont vous communiquez, mais c’est la plus difficile à réaliser, car elle doit être en phase avec les attentes du public et l’originalité nécessaire.

3. Gestion de crises

La gestion erronée de crises fait partie de cette collection d’erreurs sur Facebook que vous ne pouvez surtout pas commettre.

La raison principale en est qu’Internet n’oublie jamais le moindre faux pas fait par les marques. Cela signifie qu’il existera effectivement des enregistrements de toute erreur commise par votre business et de nombreux utilisateurs auront cela en tête au moment d’interagir avec votre affaire.

Alors, comment contourner une erreur sur Facebook ?

Le premier pas consiste à reconnaître cette erreur. Nier, effacer, retirer les commentaires ou faire comme si rien ne s’est passé n’est pas de bonnes options. Écoutez votre public, soyez attentif à ce qu’il a à dire et apprenez de vos erreurs.

Reconnaître l’erreur implique d’admettre sa faute et, plus encore, de prendre des mesures immédiates pour la résoudre. Dans le cas où vous ne savez pas quoi faire, il est toujours possible de demander de l’aide auprès de votre propre persona.

Un post de rétractation sincère (évitez les publications standardisées ici !), une action légitime pour réparer l’erreur peuvent permettre de réparer l’erreur que vous avez comise.

D’ailleurs, certaines entreprises réalisent des actions dans le monde réel comme mesure de réparation. Que ce soit en commençant une campagne de dons pour une institution caritative liée au problème ou en essayant de promouvoir la prise de conscience du public en général.

L’important est de faire quelque chose pour réparer et de ne jamais répéter l’erreur.

4. Engagement à sens unique

Il s’agit de l’un des problèmes les plus courants dans la gestion de tous les réseaux sociaux. L’engagement à sens unique survient lorsque votre public interagit avec votre marque, mais ne reçoit en retour, aucune réponse de l’entreprise.

Comme vous pouvez l’imaginer, cela provoque un découragement et finit par miner toute intention future d’engagement de la part de votre public.

Raison pour laquelle, il est fondamental que votre page soit attentive aux interactions, propositions et ne s’économise pas au moment de participer.

Répondez aux commentaires, faites également la promotion du contenu produit par votre public, soyez attentifs aux partages, consultez fréquemment votre boîte mails.

5. Formation d’équipe

Il est très courant de rencontrer des équipes de marketing numérique sans aucune expérience dans l’usage des réseaux sociaux. Cette grave erreur est la cause de nombreuses crises et de problèmes dans la gestion de publics, devant être évitée si vous voulez de bons résultats pour votre affaire.

Organisez des formations pour votre équipe ou cherchez des employés expérimentés dans la gestion des réseaux sociaux.

Il faut que les responsables de la communication avec votre public aient connaissance des politiques internes de l’entreprise et, plus encore, qu’ils soient prêts à agir en tant que porte-parole de votre affaire.

6. Spam

Le spam survient quand votre page sur Facebook commence à diffuser des publications (répétées ou pas) avec une fréquence exagérée, en polluant votre fil d’actualité de vos followers et en chahutant votre time lime  sur la Fanpage.

Au moment de partager votre contenu, l’idéal est d’établir des horaires fixes, comme à toutes les heures, de trois en trois heures ou dans certains cas, deux à trois fois par semaine.

Au cas où votre entreprise n’a pas autant de contenu à publier, optez pour des fréquences plus réduites – deux fois par semaine, au minimum, avec d’éventuelles répétitions des publications les plus populaires. Mais, si votre affaire est pleine de nouveautés et de contenus, il faut trouver une fréquence idéale, aussi bien pour que vous n’épuisiez pas tout immédiatement que pour que votre persona ait le temps d’absorber tout ce qui est publié.

Le spam est incroyablement négatif pour toute business, que ce soit sur Facebook, dans les e-mails marketing ou même les SMS. D’ailleurs, les algorithmes du réseau social recherchent déjà les entreprises et les pages qui insistent à spammer les lignes du temps, afin de baisser leur ranking.

Raison pour laquelle vous devez fuir le spam et commencer à mesurer le niveau d’engagement de vos publications afin de découvrir l’horaire idéal de publication pour chacune d’entre elles.

7. Timing

Et, en parlant d’horaire idéal de publication, le timing est une autre chose fondamentale à respecter au moment de divulguer votre contenu sur Facebook.

Cela n’avance à rien de publier un mème super marrant s’il tourne déjà sur Internet depuis 3 jours et devient saturé.

Soyez attentifs aux nouveautés qui grandissent sur le réseau et affinez votre vision pour repérer la dernière tendance. Malheureusement, il est encore impossible de prévoir quand quelque chose deviendra viral, mais il est fondamental que vous soyez attentif au moindre signal de répétition et que vous compreniez comment adapter le contenu à votre marque.

8. Qualité de contenu

Si le contenu est roi, la qualité est sa couronne. Sans qualité, votre contenu ne sera pas très différent d’un click-bait ou même d’un spam continu de questions qui pourraient être bien utilisées pour votre affaire.

Soyez attentif aux thèmes les plus pertinents pour votre persona, recherchez des personnes qui sachent à propos de quoi elles écrivent et ne manquez pas d’investir dans des images, vidéos et autre supports qui aident au moment d’enrichir ce que vous produisez.

La qualité est aussi liée à vos efforts au niveau de la personnalisation du contenu, de la recherche d’un langage propre et de la relation avec votre persona. C’est pourquoi vous devez investir fortement au moment de monter et de mettre en forme votre contneu.

9. Adaptation au réseau

S’adapter à Facebook semble facile à première vue, mais répondez calmement : combien de types différents de contenu avez-vous déjà publiés aujourd’hui ?

Combien d’images, de textes, de vidéos, de gifs, de liens, de notes, de publicités, d’images à 360° mettez-vous à la disposition de votre public sous forme de contenu ?

Être attentif à toutes les possibilités offertes par Facebook fait partie de votre adaptation au réseau et peut changer la manière dont vous vous engagez vis-à-vis de votre public et permet qu’il réponde aussi à votre entreprise.

Soyez attentif aux possibilités offertes par le réseau et n’ayez pas peur d’explorer. Se contenter de la divulgation de liens est une grave erreur pour votre business.

Avoir du succès sur Facebook est quelque chose qui demande du temps. Se tromper sera quelque chose de naturel durant le parcours d’adaptation au réseau, mais ne peut empêcher votre affaire d’oser et de croître avec votre public.

Soyez attentif aux principales erreurs sur Facebook et prenez des mesures immédiates pour empêcher qu’elles se propagent sur le réseau.

Cette publication a été produite par l’équipe de Rock Content Rock Content.

Notre site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.